Maïwenn

14 juillet 2018

Capucins urbains

Quelques photos du nouveau quartier des Capucins. Cinq immeubles d'habitation déjà sortis de terre, et d'autres à venir. Je regrette que les bâtiments ne soient pas plus colorés, mais je reconnais qu'ils sont architecturalement réussis.

IMG_20180714_135522

IMG_20180714_135909

IMG_20180714_135927

IMG_20180714_140232

IMG_20180714_140253

Posté par Maiwennenasie à 18:05 - Commentaires [1] - Permalien [#]


13 juillet 2018

Un article de blog sur Fake in China

Une grande lectrice bretonnante tient un blog où elle commente ses lectures. Hier, elle a posté un article sur Fake in China. Ceux qui lisent le breton verront qu'il est positif, je suis flattée !

Sans aucun lien, et juste pour le plaisir, voici quelques photos prises ce soir dans le jardin de mes parents.

P1120208

P1120209

P1120217

P1120218

P1120220

P1120211

P1120223

Posté par Maiwennenasie à 22:02 - Commentaires [2] - Permalien [#]

11 juillet 2018

Un sauvetage très politique

France inter a consacré sa chronique Géopolitique au sauvetage des 13 de la grotte, sous un angle politique. C'était fort instructif, vous pouvez l'écouter ici. Ca ne dure que 3 minutes, prenez le temps !

Anthony Bellanger a évoqué le millefeuille ethnique de la région. Je viens de lire que l'entraîneur, Ek, vient de Birmanie. Il est sans doute issu du peuple shan (ou tai yai), à moins qu'il ne soit wa, comme John. Je suppose que certains des enfants sont également dans ce cas-là.

 

Posté par Maiwennenasie à 21:19 - Commentaires [3] - Permalien [#]

10 juillet 2018

Nang Non a relâché les enfants

Comme vous pouvez vous l'imaginer, j'ai suivi de près l'histoire des 13 footballeurs prisonniers de la grotte. D'autant qu'elle se situe non loin de chez John. Je vous avais présenté ce massif en 2014, et raconté la légende qui entoure cette montagne au profil de Belle au bois dormant.

"Une ravissante princesse enceinte fut abandonné par son fiancé. Elle partit à sa recherche, faisant des kilomètres et des kilomètres. Exténuée, elle finit par s'allonger sur le sol et elle mourut de chagrin. Son fantôme grandit et fut recouvert par de la terre, formant la chaîne de montagne."

Pour beaucoup de Thaïs, il y avait un lien entre cette histoire et le fait que les enfants étaient prisonniers de la grotte. C'est un pays où le supernaturel accompagne encore le quotidien.

Les funérailles du sergent mort pendant les opérations de secours, Sumaan Kunan, auront lieu samedi.

DSC05112

Un crématorium a été édifié spécialement pour lui dans un temple de la province de Roi-Et, et c'est du feu royal qui servira à la crémation, une très haute distinction.

DSC05115

 

Les enfants, eux, sont toujours en quarantaine à l'hôpital. Même leurs parents n'ont pas encore pu les approcher, de peur de les contaminer. Mais ils vont aussi bien que possible, d'après les informations qu'on peut obtenir. J'espère que leur résilience thaïe leur permettra de surmonter les conséquences de cette épreuve le mieux possible !

 

Photos : Khaosod English

Posté par Maiwennenasie à 22:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 juillet 2018

Et pour l'année prochaine ?

Les vacances sont là. Du moins pour les petits, moi je retourne au CIEL pour 2 semaines. Ce n'est que ce midi que Judikael a compris qu'il avait terminé sa carrière d'élève de maternelle. Pourtant on parle souvent du CP, à la maison ou à l'école, mais toujours sous le vocable "l'année prochaine". Donc lui avait compris que le changement aurait lieu en 2019. Ca l'a bien attristé. Pourtant il n'y a pas lieu de s'inquiéter : étant en grande section-CE2, il a déjà été bien sensibilisé à l'enseignement primaire.  Mais c'est vrai que c'est toujours triste de quitter sa maîtresse, qui en plus change d'école, et son ATSEM. A la rentrée il sera en CP-CE1.

Et moi ? Eh bien hier j'ai signé mon contrat à l'ENSTA, l'école d'ingénieurs où j'officiais en tant que vacataire jusqu'à présent. Un vrai poste, pour enseigner le français langue étrangère, à 2km de chez nous, je suis ravie ! Rentrée mi-août pour accueillir les nouveaux. Il s'agit d'un poste à 70%, pour compléter je continue l'initiation au breton. Tous les jeudis, j'irai dans une école brestoise pour poursuivre le travail commencé cette année.  Une année qui s'annonce bien !

Nous restons à Brest pendant les vacances, John n'aura pas de congés. Mais ça ne nous chagrine pas, il y a toujours beaucoup de choses à faire ici en été ! Bonnes vacances !

Posté par Maiwennenasie à 19:33 - Commentaires [2] - Permalien [#]


01 juillet 2018

Pique-nique sur le pont en juillet

Jusqu'à présent le pique-nique sur le pont constituait le bouquet final de l'été du Fourneau au Relecq-Kerhuon. Cette année, c'est lui qui ouvre la saison. Comme d'habitude bonne humeur, talent et performances ont rythmé la journée. Nous avons été enchantés par la déambulation proposée par la compagnie "Thé à la rue", proposant à des spectateurs-investisseurs d'acheter la commune du Relecq. Et regardez qui a remporté les enchères. 36541240_391340634688845_3599605613966917632_n

Pour la très modique somme de 680 millions d'euros, me voici donc propriétaire d'une ville de plus de 11 000 habitants en bord de mer. Pas mal !

En attendant le début, mamie a proposé à Judikael de faire du land art dans le bois. Voici sa réalisation, un village de pommes de pin. Ou comment bien s'amuser avec ce qu'on a sous la main !

36506453_391342751355300_9166793191419019264_n

 

Prochain pique-nique kerhorre le 24 juillet à 19h12 à la chapelle Sainte-Barbe. On y sera sans doute !

Posté par Maiwennenasie à 18:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]

30 juin 2018

Bilan avec les petits

Lundi j'aurai terminé mes interventions en crèche et à l'école pour sensibiliser les enfants à la langue bretonne. Je fais dès à présent un bilan de cette année.

Ainsi, j'aurai chanté 480 fois "Iwan", ma chanson d'introduction. Même chose pour Toutouig et Kenavo, les chansons de fin. J'aurai admiré 78 bobos et 66 paires de chaussures neuves (ou pas). J'aurai demandé 134 fois à Z. de se taire et 59 fois à G. de s'asseoir correctement. J'aurai mouché des nez et essayer de sécher des larmes. J'aurai reçu un coup, une fois. J'aurai lu des histoires à un public passionné. J'aurai raconté 63 fois l'histoire de la petite souris et 153 fois celle du petit poisson. J'aurai répété 37 fois que "blue" c'est de l'anglais et "glas" du breton. J'aurais demandé 8 fois à D. d'arrêter de manger la patafix. J'aurais reçu plein de bisous et de câlins, mais moins que ma marionnette. J'aurai grondé A. 185 fois et, de guerre lasse, je l'aurai mis à la porte beaucoup trop souvent. J'aurai boutonné des manteaux et refait des lacets. J'aurai donné des félicitations à de plus en plus d'élèves. J'aurai ri. J'aurai tenu la main de M. à chaque récré, elle qui n'osait pas me dire son prénom à son arrivée à l'école. J'aurai rappelé 98 fois qu'on ne met pas les genoux par terre pendant la danse des petits canards.

J'aurai fait tout ça, et bien plus encore.

Et c'était bien !

 

Posté par Maiwennenasie à 21:20 - Commentaires [5] - Permalien [#]

24 juin 2018

Brennilis

- Demain on ira faire un pique-nique dans les Monts d'Arrée.

- Ouais !!!

Judikael adore ce lieu lui aussi. Mais après notre expédition du jour, il demandera peut-être des précisions avant de valider ma proposition. Nous sommes allés à Brennilis. A l'entrée du bourg, arrêt à Ti ar boudiged, une allée couverte d'environ 3000 av JC. Le site est magnifique. Malheureusement on ne sait pas ce qu'il y avait dedans, elle a été fouillée et vidée avant qu'on ne se préoccupe de faire des inventaires.

P1120141

P1120144

Selon la légende c'est la maison des fées.

Ensuite, pique-nique au bord du lac, réservoir Saint-Michel de son nom officiel.

P1120181

P1120184

 

Le fantôme de la centre nucléaire n'est pas visible de la base de loisirs, on parvient presque à l'oublier.

Ensuite nous avons suivi un itinéraire proposé par Bretagne vivante - SEPNB pour découvrir la réserve naturelle du Vénec et sa tourbière. Pour cela, nous nous étions munis du très beau guide qu'ils proposent sur le site du Parc d'Armorique. Je crois qu'on ne s'est pas assez méfiés, malgré la couverture.

marais de l'enfer

 

Au départ on s'est demandé pourquoi ils avaient conseillé de porter des bottes, le chemin était tout à fait sec et pratiquable.

P1120154

 

C'est quand on est entrés dans la tourbière proprement dite qu'on a compris. Un endroit magnifique, mais difficile. Et pourtant il faisait beau ! J'imagine un pauvre hère perdu dans ces lieux une fin d'après-midi d'hiver et je comprends pourquoi on les appelle les portes de l'enfer. Impossible de faire un pas sans être déséquilibré. Combien y sont morts, épuisés, désorientés, incapables de retrouver un chemin, et finalement engloutis par la tourbe ?

P1120156

 

P1120170

 

P1120162

Ca c'était au début, pas profond du tout ! Le parcours n'est pas du tout adapté aux petits en fait, entre les trous et les herbes hautes. Heureusement que John est né sous le signe de la chèvre (de montagne) et qu'il a le sabot très sûr, il a porté Judikael pendant que je progressais difficilement derrière.

Bon, je dramatise un peu, pour le récit. Mais quand même je ne recommande pas cette visite aux moins de 12 ans.

 

P1120163

P1120167

Cependant, c'est vraiment un lieu extraordinaire et le livret, qui raconte la légende du recteur qui précipitait les âmes damnées dans un trou bouillonnant de la tourbière crée une atmosphère hors du temps. Nous étions soulagés de retrouver la route bitumée finalement !

Ensuite nous avons voulu visiter la maison de la réserve naturelle, qui parle notamment des castors qui vivent en ces lieux (grâce à une réintroduction dans les années 60). Mais c'était fermé. Jusqu'à l'été 2018, on y est, pourtant !. Alors nous avons juste fait un petit tour dans le bourg, désert, comme partout...

Un joli ensemble, rénové par la communauté de communes apparemment. Si ça intéresse quelqu'un, il y a deux apparts à louer. Tranquillité assurée !

P1120188

Ca aussi c'est joli.

P1120196

L'église, toujours entourée de son cimetière.

P1120195

P1120190

P1120192

 

 

 

 

Posté par Maiwennenasie à 18:30 - Commentaires [5] - Permalien [#]

18 juin 2018

Priz ar yaouankiz à la télé

Les infos ont parlé de Priz ar yaouankiz ce midi.

https://france3-regions.francetvinfo.fr/bretagne/emissions/jt-1213-bretagne ( à partir de 3'57).

Ils ont sélectionné un extrait où je lis un paragraphe de mon livre, qui contient du chinois. Décidément c'est la période "Maïwenn asiatique" sur France 3 ! Il y a une petite erreur dans le commentaire : Fake in China parle d'un ado en Chine, pas d'une fille.

Mais cette erreur n'est rien comparée à celle du Télégramme du jour : l'article a donné les résultats du premier concours en... 2004 ! Inutile donc d'y chercher mon nom !

Posté par Maiwennenasie à 21:14 - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 juin 2018

Priz ar yaouankiz

La Bretagne a son "Goncourt des lycéens", c'est Priz ar yaouankiz. Deux prix sont attribués tous les ans, le premier par des élèves de 6ème-5ème et le second par des 4ème et plus. Il y a aussi un prix pour les enfants, Priz ar vugale.

Fake in China concourait dans la catégorie 4ème-lycée avec deux autres livres, un roman et un recueil de nouvelles. La remise des prix a eu lieu hier au collège de la Fontaine-Blanche à Plougastel. Et j'ai gagné le bélier* ! Dans mon ancien collège, c'était encore mieux !

35266122_858475311006039_1117319249379983360_n

* en gouren, la lutte bretonne, le gagnant remportait un bélier. Je suppose que maintenant les lutteurs gagnent des coupes, mais la langue a gardé trace de cette tradition. Pour dire "j'ai gagné" on dit "le bélier est allé avec moi".

 

Posté par Maiwennenasie à 16:07 - Commentaires [4] - Permalien [#]