Maïwenn

16 janvier 2019

Meknès

Après Volubilis nous avons mangé à Moulay Idriss. Malheureusement nous n'avons pas eu le temps de visiter cette petite ville où se trouve le tombeau d'Idris Ier. Mais la médina de Meknès s'est révélée un vraie plaisir pour les yeux.

P1130524

P1130525

Nous avons apprécié ses ruelles plus calmes que celles de Fès, et plus colorées.

P1130528

P1130529

P1130542

P1130553

Un boulanger nous a convié à visiter sa petite échoppe.

Voici le four

P1130571

 

Le comptoir devant la porte

P1130572

 

Il cuit aussi les pains et plats des habitants du quartier.

P1130569

P1130591

P1130581

Nous avons longuement discuté avec cet homme sur la photo. Il nous a raconté l'histoire du quartier, de son école, et nous a guidés jusqu'au marché. Avec un arrêt chez un tourneur sur bois, à qui il a demandé de sculpter un batte de baseball pour Judikael. Nous étions persuadés qu'il allait nous demander de le payer à la fin, ça se passe très souvent comme ça au Maroc. Mais en fait rien du tout, il a juste voulu partager ces moments avec nous !

P1130592

P1130596

Un marché bondé, coloré, bruyant, très local, je n'ai aperçu que deux visages aussi pâles que le mien, et ils cherchaient leur chemin. Le vrai Maroc des Marocains.

P1130602

P1130601

 

Nous n'avons passé qu'une après-midi à Meknès, mais c'est une ville que j'ai trouvé très attachante, moins touristique que sa grande voisine mais avec au moins autant de trésors à découvrir ! C'est là que j'aurais pu venir travailler, je pense qu'on s'y serait plu !

P1130607

P1130608

 

 

Posté par Maiwennenasie à 21:03 - Commentaires [0] - Permalien [#]


14 janvier 2019

Volubilis

Retour sous le soleil du Maroc, nous voici rendus au 6ème jour de notre voyage. La veille nous étions revenus à Fès. J'avais opté pour un logement dans la ville nouvelle pour découvrir autre chose que la médina et pour être à proximité de la (belle et grande) gare. Parce qu'en ce 6ème jour nous avons pris le train, directement Meknès.

P1130443

Comme pour le car de Chefchaouen, l'aller et le retour en train n'étaient pas au même prix (68 dirhams contre 76 - soit en gros 7 et 8 euros - pour nous trois). Et, chose étrange, bien que nous n'ayons pas acheté nos tickets le même jour, on nous a attribué exactement les mêmes places, dans le même wagon.

P1130447

P1130448

Arrivés à la gare de Meknès, à une soixantaine de kilomètres de Fès, nous avons loué les services d'un taxi pour trois heures. Destination Volubilis, les ruines d'une cité romaine.

Le site était plus grand que ce à quoi je m'attendais, nous avons été un peu frustrés de n'y passer qu'une heure et demie. Je pense que prévoir trois heures pour la visite ce n'est pas trop.

Volubilis (j'adore ce nom), Walila en berbère (c'est joli aussi !) a été fondée au IIIe siècle avant JC. En 44, elle est passée sous contrôle direct de Rome. C'était une cité prospère grâce à la fabrication et au commerce de l'huile d'olive.

P1130474

P1130479

Elle a été abandonnée par Rome vers 285, le site étant considéré comme indéfendable. Le mode de vie change, les bâtiments souffrent d'un manque d'entretien. Elle voit passer les conquêtes arabes, puis accueille des Andalous chassés de Cordoue. Finalement, au XIIe siècle elle n'est plus que des ruines.

Les fouilles archéologiques ont permis de découvrir des thermes, un forum, un aqueduc, des maisons de riches parées de mosaïques, d'autres plus modestes... C'était vraiment intéressant de s'y promener librement et d'aller de trésor en trésor.

P1130485

P1130487

Les thermes

P1130471

Les latrines (on s'assoit sur le muret, éventuellement en bonne compagnie, et la grosse commission tombe dans une fosse). De l'autre côté il y avait aussi un vomissoir, pour s'alléger avant de reprendre le cours du festin.

P1130462

Beaucoup de mosaïques ont disparu, mais celles qui ont perduré sont vraiment magnifiques.

P1130463

 

P1130497

P1130500

La porte principale de la ville

P1130507

Le site en lui-même est vraiment agréable.

P1130492

P1130514

 

 

 

 

 

Posté par Maiwennenasie à 21:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]

13 janvier 2019

Porzh Tinduff

P1130713

Température relativement douce, peu de vent, mais pas de soleil non plus. Un port livré aux promeneurs dans une ambiance mélancolique.

coque 1

P1130715

brousailles

P1130727

P1130731

P1130733

Posté par Maiwennenasie à 19:05 - Commentaires [5] - Permalien [#]

10 janvier 2019

Chefchaouen - ville nouvelle

Avant de quitter Chefchaouen, nous avons tenu à déambuler dans la partie récente de la ville. Même si c'est beaucoup moins pittoresque que la médina, ça nous a bien plu.

P1130409

P1130411

Qui veut un poulet ?

P1130410

La grande place

P1130418

P1130419

P1130420

La vie semble bien douce et paisible sur ces photos, et c'est bien l'ambiance que nous avons perçue là-bas.

P1130421

P1130424

P1130427

Posté par Maiwennenasie à 21:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 janvier 2019

Chefchaouen - les montagnes

Le premier matin à Chefchaouen, nous sommes allés jusqu'à la mosquée des Espagnols, sur la montagne au sud-est de la ville. La mosquée en elle-même n'est qu'un petit bâtiment fermé, mais sa terrasse offre un très beau point de vue sur la ville. Tout le chemin est un régal pour les yeux, de toute manière.

P1130302

P1130304

P1130305

Pas d'eau potable dans les huit maisons du hameau de ce versant, il faut se ravitailler au puits.

P1130311

Ensuite, après une halte "jus d'orange frais" en bas, nous voilà reparti à l'attaque de la montagne faisant face à celle que nous venons de descendre, pour atteindre les remparts. Un petit air de grande muraille de Chine !

P1130332

600 mètres vous saluent

P1130329

P1130333

P1130336

P1130343

 

Tiens, une copine !

P1130338

 

Posté par Maiwennenasie à 20:48 - Commentaires [0] - Permalien [#]


07 janvier 2019

Chefchaouen - ce rêve bleu

Chefchaouen est une des plus belles villes que j'ai jamais vues. Dans la médina (la partie ancienne), presque toutes les maisons sont peintes en bleu, c'est magnifique. C'est difficile de choisir les photos à vous montrer tant les rues sont photogéniques.

P1130432

P1130391

P1130394

P1130401

Le petit hôtel où nous avons passé deux nuits était situé dans la partie sud de la médina, avec une très belle vue sur la montagne (désolée, pas de photo de la terrasse, je m'aperçois que j'ai oublié d'en prendre). D'ailleurs Chefchaouen signifie "les cornes" en berbère, en raison des deux sommets qui l'entourent et font comme des cornes de gazelle.

P1130369

P1130399

Pour nous rendre à Chefchaouen, nous avons pris le car. Quatre heures de route, et des paysages superbes. 50 dirhams (5 euros) à l'aller. Au retour, 70, sans qu'on ne comprenne pourquoi c'était plus cher. D'autant que nous sommes tombés dans un omnibus qui s'est arrêté un peu partout, rallongeant le parcours d'une heure et demie.

P1130437

P1130440

 

Chefchaouen est dans une zone plus influencée par l'Espagne que par la France, donc c'était plus des "hola!" qui nous saluaient que des "bonjour", ajoutant au dépaysement. Les gens étaient très sympa et l'atmosphère est plus calme que dans la médina de Fès, nous avons vraiment apprécié notre séjour là-bas. C'est avec un petit pincement de coeur que nous sommes retournés à Fès.

Vous reprendrez bien un peu de couleurs pour la route ?

P1130439

P1130364

P1130368

P1130370

Posté par Maiwennenasie à 22:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

06 janvier 2019

Sur les hauteurs de Fès

Le deuxième jour, dimanche 30 décembre, nous avons décidé de prendre de la hauteur et de nous rendre sur les collines au nord de la vieille ville. Judikael a adoré parcourir les ruines.

P1130259

P1130195

P1130206

Un des nombreux cimetières de la ville.

P1130185

Des tanneurs ont investi cette partie du cimetière laissée à l'abandon e et y font sécher les peaux teintes.

P1130190

P1130262

Les ânes offrent toujours un spectacle amusant, d'autant que notre lecture de voyage cette année était Les mémoires d'un âne de la Comtesse de Ségur (en apartée, Judikael se marre en écoutant les aventures de Cadichon, vive les classiques !)

P1130202

Ensuite nous sommes allés jusqu'au Borj Nord. Cette forteresse a été érigée en 1582 par le sultan Ahmed Al Mansour Addahbi. Ou plutôt par des ouvriers, dont des prisonniers portugais. Depuis 1963, il accueille le musée des armes. Bien que ce ne soit pas mon sujet de prédilection, nous avons apprécié la visite. Pour un prix modique (23 dirhams pour nous trois, 2,60 euros) nous avons pu voir des armes de toutes les époques, découvrir le bâtiment et profiter de la vue !

P1130238

P1130239

P1130240

P1130243

P1130245

Et de là-haut nous avons découvert que nous étions juste à côté de la gare routière. Nous avons donc décidé d'aller acheter nos billets pour notre voyage du lendemain, en direction de Chefchaouen. Bien nous en a pris, parce que contrairement aux informations que j'avais eues d'un étudiant, il peut être indispensable de réserver ses trajets à l'avance !

Posté par Maiwennenasie à 10:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 janvier 2019

La Médina de Fès

La vieille ville de Fès est classée au patrimoine mondial de l'UNESCO comme plus ancienne médina du monde. Elle a été fondée au IXe siècle et abrite la plus ancienne université du monde. Elle a été capitale du Maroc plusieurs fois, et c'est elle que Rabat a supplantée en 1912, quand les Français en ont fait la capitale administrative du protectorat. Et à l'indépendance en 1956, Rabat est restée capitale. Mais Fès est la 2ème ville du pays en terme de population (1 112 000 habitants en 2014) derrière Casablanca.

Le premier hôtel que j'avais réservé était au coeur de la médina. Pour le trouver nous avons suivi trois garçons. Evidemment il a fallu les payer à l'arrivée. Je n'aime pas ça, surtout quand il s'agit de donner de l'argent à des enfants, mais il faut avouer que sans eux on serait sans doute toujours en train de tourner dans les ruelles. Le riad où nous logions a plein de potentiel mais n'est pas entretenu, dommage. Et l'accueil était aussi glacial que les chambres sans fenêtres sur l'extérieur... Mais la terrasse offrait une belle vue !

P1130163

P1130165

 

La médina compte 5200 ruelles, ça fait combien de possibilités de se perdre ?

P1130131

Bizarrement, ce premier jour, nous avons tout de même été interpellés deux fois par des hommes qui savaient où nous logions. Vraiment bizarre d'être repérés si vite dans cette grande ville !

P1130151

P1130152

P1130154

P1130158

Les ruelles sont trop étroites pour les voitures, et il n'y a que peu de mobylettes (tant mieux !). Ce sont donc des ânes et des charettes à bras qui sont utilisés pour le transport.

P1130168

P1130177

P1130123

P1130171

P1130272

Je ne m'étais pas posé la question de la présence des touristes chinois, j'ai donc été surprise d'en voir autant. Ils n'ont pas besoin de visas pour visiter le royaume, ça explique sans doute leur nombre. Et encore, nous étions en basse saison ! Mais bien sûr, ils mangent chinois, donc ils ont des restos pour eux. Et nous sommes mêmes tombés sur un resto thaï !

P1130276

P1130277

Ce soir-là, n'écoutant que son courage, Judikael a testé le coiffeur marocain. A peu près tout le salon tient sur la photo, les Marocains sont très forts pour les commerces de poche. Le résultat n'est pas exactement conforme à ce qu'on attendait, mais ça ira mieux à la repousse. Et à 3€, c'était une affaire ! On est sans doute tombé sur le coiffeur le plus timide de Fès, et il semblait un peu intimidé, mais très sympa. Et notez le réhausseur !

P1130162

 

 

Posté par Maiwennenasie à 19:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Voyage au Maroc

Bonne année ! C'est au Maroc qui nous avons dit au revoir à 2018. Sans aucun tralala, nous n'avons remarqué aucune effervescence particulière pour cette occasion.

Le Maroc, ça faisait longtemps que John en rêvait, et à force de l'entendre en parler je m'y étais un peu intéressée. Ca a même été l'une de nos destinations possibles, avant qu'il ne reçoive sa bourse pour aller en Chine. J'ai également des étudiants marocains sympas, ce qui pousse à visiter le pays. Alors quand Ryanair a ouvert une ligne directe Brest-Fès, nous n'avons pas hésité une seconde.

IMG_20181229_122906

Et nous avons passé une super semaine ! Comme le temps était limité et que nous n'apprécions guère les voyages en car (la famille Mal des transports, c'est nous), nous avons limité nos déplacements et n'avons visité que trois endroits : Fès, Meknès et Chefchaouen. Mais nous aurions pu rester plus longtemps dans chaque ville, tant il y a de choses à voir. Je vais faire plusieurs articles pour vous raconter tout ça.

Nous avons noté de nombreuses similitudes entre le Maroc et la Thaïlande : un même bazar plus organisé qu'il n'y paraît à première vue, le souci de vivre à l'ombre, le poids du tourisme dans l'économie, une conduite automobile sportive (pléonasme), un sens de la protection de l'environnement en voie de développement, etc. Mais il y a aussi des différences, et je voudrais m'attarder sur deux d'entre elles :

Bien que le PIB par habitant et l'Indice de Développement Humain soient plus bas au Maroc qu'en Thaïlande (et de loin : PIB/hab thaï : 6000$, marocain : 3000$), les prix y sont plus hauts. Pour les touristes, mais aussi pour les locaux d'après ce que nous avons pu constater. Pour les touristes, impossible de trouver un hébergement à moins de 25€, et à ce tarif-là il ne faut pas être difficile, justement. En Thaïlande, ça reste plus raisonnable. La nourriture et les transports, notamment le car, y restent également meilleur marché.

P1130549

Ensuite, en Thaïlande les gens ne sont jamais pressants. Au Maroc, c'est connu, ils savent s'y prendre pour vendre qui des tapis, qui des épices, qui des babouches. Et c'est pénible, il faut vraiment faire preuve de fermeté pour pouvoir regarder quelque chose sans se sentir obligé de l'acheter (même à moitié prix).

P1130380

Il y a aussi les informations monnayées : quelqu'un se propose de nous amener quelque part, mais ce n'est pas gratuit ! A vrai dire, par rapport aux échos que nous avions eu, nous n'avons pas été trop embêtés, sans doute un avantage des voyages en famille. Mais on se met à douter de la sincérité de tous les gens qui nous adressent la parole, et c'est dommage. Pourtant, la grande majorité des personnes que nous avons rencontrées, notamment en dehors des lieux très touristiques, étaient adorables, super gentils avec Judikael et flattés par le fait que John parle un peu arabe.

 

Posté par Maiwennenasie à 14:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 décembre 2018

Bois de Dour Braz

Le bois de Dour Braz dans le quartier brestois du Guelmeur est très discret.

P1130083

P1130084

P1130086

Il n'est pas grand mais permet de se promener en pleine nature sans quitter la ville.

Et il offre un beau panorama sur la rade. Celui-ci justifie le nom du quartier : Guelmeur = gwel (vue), meur (grand, vaste)

P1130087

A vrai dire on voit essentiellement le polder et ses sites industriels, mais ça a aussi son charme.

P1130100

P1130105

 

Ces deux photos ont été prises le 10 novembre, les arbres avaient encore des feuilles avec lesquelles le soleil jouait.

45825013_10156119706014403_8477479463288832_n

46073977_10156119706369403_6783974120469037056_n

 

 

Posté par Maiwennenasie à 22:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]