Des moines cordeliers (franciscains) s'étaient installés sur l'île Vierge (Plouguerneau), mais elle est particulièrement inhospitalière, pas de terres cultivables ni de protections contre les vents et les embruns. En 1507 Tanguy du Chastel (5ème du nom) leur construisit une abbaye à Landéda. Ils s'y installèrent 2 ans plus tard. 76 ans plus tard ils furent remplacer par des récollets, des Franciscains aussi, mais plus austères. Ceux-ci habitèrent l'abbaye jusqu'en 1791. Ensuite elle devint une auberge puis un hôtel. En 1917 des soldats américains démontèrent la charpente de l'abbatiale, avec l'accord des propriétaires pour construire une base d'hydravion. Le reste des bâtiments continuent à être occupés et en 2002 les propriétaires se lancent dans de très gros travaux avec l'idée de faire de l'abbaye un lieu culturel. Prêt pour la visite ?

La couverture a nécessité deux ans de travaux pour deux ouvriers. Une partie des ardoises vient de Sizun, l'autre de récupérations sur des bâtiments disparus.

P1140917

Dans le jardin de la méditation

P1140921

P1140924

P1140936

Nous avons eu beaucoup de chance, ça fait seulement 2 jours que les échafaudages ont été démontés à l'intérieur. Nous avons donc pu admirer la charpente et les sablières. Côté mer on y admire des sirènes, des bateaux, des animaux marins, tandis qu'en face règnent les feuilles, les lapins et les sangliers.

P1140930

Le vitrail est tout récent, mais les croisées (ça ne s'appelle pas comme ça, mais j'ai oublié le nom) sont d'origine. Elles sont ainsi pu servir de modèles aux autres fenêtres.

P1140931

Encore une chance, le grand vitrail vient d'être posé.

P1140933

 

Il ne reste plus qu'une allée du cloître.

P1140927

Les 1200 ouvrages de la bibliothèque ont disparu pendant la Révolution. Le balcon en chêne aurait lui, plus de 300 ans.

P1140925

 

Regardez-moi ce beau massif dans la haute-cour.

P1140934

La basse-cour

 

P1140938

Le pigeonnier

P1140939

Les hortensias s'épanouissent

P1140942

Voici la maison de vacances de Joseph Porphyre Pinchon, le créateur de Bécassine. Il aimait tellement l'endroit qu'il y résidait jusqu'à 8 mois par an.

P1140943

P1140946

 

J'ai oublié de vous dire que l'abbaye est presque construite les pieds dans l'eau.

P1140962

 

Sur la plage on retrouve des traces du système de canalisation mis en place pour que les moines bénéficient de l'eau courante.

P1140963

Et admirez la vue ! Ils ne s'embêtaient pas, ces Franciscains !

P1140951

P1140952

P1140953