P1130927

Sur le sentier côtier entre Porsmilin et le Trez Hir, on peut visiter les ruines de la batterie de Toul Logot.

P1130931

C'est bien sûr Vauban qui a décidé d'édifier là un site défensif. La baie de Bertheaume était en effet un point stratégique pour le port de Brest, puisqu'elle offrait un abri aux bateaux attendant des vents favorables (nord-est ou sud-ouest) pour passer le goulet de Brest. Si elle tombait aux mains des Anglais, ça perturbait toute l'activité de Brest.

On voit ici ce qu'il reste du corps de garde au fond, et le magasin à poudre au premier plan. Ce sont des bâtiments du XVIIIe siècle, la batterie de Vauban n'était que provisoire.

P1130938

P1130940

Les hommes qui travaillaient là étaient tirés au sort parmi les hommes des environs âgés de 18 à 60 ans. A moins qu'ils ne soient d'anciens marins ou soldats, ils n'étaient pas très efficaces, ne recevant qu'une formation limitée.

Ici on voit les fondations d'une guérite pour les guetteurs et l'espace d'où on tirait les canons. Ils n'étaient en place qu'en temps de guerre et il fallait 8 hommes pour les déplacer. Ils pouvaient tirer efficacement jusqu'à 1700m.

P1130942

Les boulets, chauffés au préalable, pesaient presque 9kg et pouvaient transpercer la coque d'un bateau de guerre à 400m.

P1130948

 

Plus zen, merci à l'artiste qui a dessiné ce magnifique mandala sur la plage. On ne se rend pas bien compte de l'échelle, mais il devait mesurer dans les 10-15 mètres !

P1130926