Lundi j'aurai terminé mes interventions en crèche et à l'école pour sensibiliser les enfants à la langue bretonne. Je fais dès à présent un bilan de cette année.

Ainsi, j'aurai chanté 480 fois "Iwan", ma chanson d'introduction. Même chose pour Toutouig et Kenavo, les chansons de fin. J'aurai admiré 78 bobos et 66 paires de chaussures neuves (ou pas). J'aurai demandé 134 fois à Z. de se taire et 59 fois à G. de s'asseoir correctement. J'aurai mouché des nez et essayer de sécher des larmes. J'aurai reçu un coup, une fois. J'aurai lu des histoires à un public passionné. J'aurai raconté 63 fois l'histoire de la petite souris et 153 fois celle du petit poisson. J'aurai répété 37 fois que "blue" c'est de l'anglais et "glas" du breton. J'aurais demandé 8 fois à D. d'arrêter de manger la patafix. J'aurais reçu plein de bisous et de câlins, mais moins que ma marionnette. J'aurai grondé A. 185 fois et, de guerre lasse, je l'aurai mis à la porte beaucoup trop souvent. J'aurai boutonné des manteaux et refait des lacets. J'aurai donné des félicitations à de plus en plus d'élèves. J'aurai ri. J'aurai tenu la main de M. à chaque récré, elle qui n'osait pas me dire son prénom à son arrivée à l'école. J'aurai rappelé 98 fois qu'on ne met pas les genoux par terre pendant la danse des petits canards.

J'aurai fait tout ça, et bien plus encore.

Et c'était bien !