Contre toutes attentes, la journée a été sèche sur la pointe bretonne. Nous sommes allés nous promener sur le site de la pointe du diable. L'avantage de cette balade, par rapport aux autres sections du sentier côtier, c'est qu'il y a deux sentiers l'un au dessus de l'autre. On peut donc faire une boucle, et quand on marche, les boucles c'est toujours mieux.

Ici c'est la pointe du Dellec

P1110816

En face, la presqu'île de Crozon

P1110817

L'anse du Dellec.

P1110838

Pour atteindre la pointe du diable par le chemin du bas, le plus étroit, il faut se frotter aux ajoncs (plantés par le diable, bien sûr). Un avantage de l'hiver qui n'en finit pas : nos manteaux d'hiver nous protègent mieux que des vêtements plus légers l'auraient fait !

P1110839

P1110846

Pointe du Portzic à gauche, Pointe des Espagnols à droite. Elles ferment la rade.

P1110847

 

Puis nous sommes retournés au parking, par le chemin, plus large, qui longe le terrain d'IFREMER.

Une percée à gauche.

P1110857

P1110860

Le soleil a fini par se montrer.

P1110869

 

Quelques ruches et leurs abeilles industrieuses.

P1110866

P1110868