Je traverse le quartier brestois de Quéliverzan au moins 3 fois par semaine pour aller travailler, et à chaque fois je me dis qu'il faut qu'on aille voir à quoi ressemblent les remparts. Cet après-midi j'ai entraîné Judikael rive droite, et voici ce que nous avons vu.

Les remparts ont été construits à partir de 1772 pour renforcer la défense de la Penfeld.

P1110722

Pendant longtemps ils ont dormi ensevelis et oubliés, et ils n'ont été dégagés qu'en 2004.

P1110724

Un chemin bien agréable descend jusqu'à la Penfeld.

P1110728

Ce tunnel désaffecté mène vraisemblablement à l'arsenal, mais à part "terrain militaire, défense d'entrer", le panneau n'est guère loquace !

P1110732

Autrefois, des bâtiments s'alignaient sur la berge qui nous fait face. Ils appartenaient à Jean-François Riou-Kerhallet qui avait acheté le domaine de Kervallon en 1788. Riche commerçant, il avait là un port de commerce privé. Mais la Marine lorgnait sur ces terres, elle qui était bien à l'étroit plus en aval. En 1824 le tribunal décida que tous les bâtiments devaient être démolis. S'ensuivit une guerre juridique qui se termina par l'achat des terres par la Marine en 1835.

Vous pouvez voir une photo ancienne des maisons, et lire plus d'informations sur Kervallon sur le blog Tonnerre de Zef : http://tonnerredezef.over-blog.com/2016/01/kervallon-a-brest.html

P1110733

Ensuite nous sommes remontés par la rue de Kervallon, bordée de ruines. Ici Judikael est en exploration, muni d'un gourdin au cas où il rencontrerait un Anglais n'ayant pas eu vent de l'Alliance Cordiale !

P1110736

P1110737

P1110738

P1110740

Et puis nous sommes remontés sur le plateau de Quéliverzan.

P1110741